Une interview au succès planétaire (texte)

« Le choc dont nous sommes témoins dans le monde n’est pas un choc des religions ou un choc des civilisations, c’est un choc entre deux opposés, entre deux ères. C’est un choc entre une mentalité qui appartient au Moyen-Âge et une mentalité qui appartient au XXIe siècle.

C’est un choc entre la civilisation et l’arriération, entre civilisé et primitif, entre barbarie et rationalité. C’est un choc entre liberté et oppression, entre démocratie et dictature. C’est un choc entre les droits de l’homme d’un côté, et leur violation d’un autre côté.C’est un choc entre ceux qui traitent les femmes comme des bêtes et ceux qui les traitent en êtres humains.

Ce que nous vivons aujourd’hui n’est pas un choc des civilisations ; les civilisations ne s’entrechoquent pas, elles rivalisent entre elles.

– Si je comprends bien, ce qui arrive aujourd’hui est un choc entre la culture occidentale et l’ignorance et l’arriération des Musulmans ?

– Oui, c’est ce que je veux dire.

– Qui a inventé le concept de choc des civilisations ? N’était-ce pas Samuel Huntington ? Ca n’était pas Ben Laden. J’aimerais parler de ça, si vous n’y voyez pas d’inconvénient.

– Les Musulmans sont ceux qui ont commencé à utiliser cette expression. Ce sont eux qui ont entamé le choc des civilisations. Le Prophète a dit : « J’ai reçu l’ordre de les combattre jusqu’à ce qu’ils croient en Allah et son Messager. » Lorsque les Musulmans séparèrent le monde entre Musulmans et non-Musulmans, et appelèrent à les combattre jusqu’à ce qu’ils croient en leurs croyances, là a commencé ce choc, là a commencé la guerre.

Afin de mettre fin à cette guerre, ils doivent réexaminer leur littérature islamique qui est saturée d’appels au takfir et à combattre les infidèles. Mon collègue a dit qu’il respectait toujours les croyances d’autrui. Quelle civilisation, sur la surface de cette Terre, lui permet de les appeler par des noms qu’ils n’ont pas eux-même choisi ? Tantôt il les appelle Ahl Al-Dhimma, tantôt il les appelle les « Gens du Livre », et d’autres fois il les assimile à des singes et des porcs, ou il appelle les Chrétiens « ceux qui provoquent la colère d’Allah ». Qui vous dit qu’ils sont les « Gens du Livre » ? Ils ne sont pas les Gens du Livre, ils sont gens de bien des livres.

Tous les ouvrages scientifiques que vous avez aujourd’hui sont à eux, le fruit de leur pensée libre. Qu’est-ce qui vous donne le droit de les appeler « ceux qui provoquent la colère d’Allah », ou « ceux qui se sont éloignés du chemin », pour ensuite venir ici et dire que votre religion vous commande de ne pas offenser les croyances d’autrui ?

Je ne suis pas une Chrétienne, ni une Musulmane, ni une Juive ; je suis un être humain laïque. Je ne crois pas au surnaturel, mais je respecte le droit qu’a autrui d’y croire.

– Vous êtes quoi ? Une hérétique ?

– Vous pouvez dire ce que vous voulez, je suis un être humain laïque qui ne croit pas au surnaturel..

– Si vous êtes une hérétique, il n’y a aucune raison de vous reprocher quoi que ce soit, puisque vous blasphémez l’Islam, le Prophète, le Coran…

– Ce sont des aspects personnels qui ne vous regardent pas !

Mon frère, vous pouvez croire en les pierres, du moment que vous ne me les jetez pas. Vous êtes libre de croire en qui vous voulez, mais les croyances d’autrui ne sont pas vos affaires ! Qu’ils croient que le Messie est Dieu, fils de Marie, ou que Satan est Dieu, fils de Marie. Laissez les gens avoir leurs croyances !

Les Juifs ont vécu la tragédie (de l’Holocauste, NDE), et ont forcé le monde à les respecter, non par la terreur, mais par leur savoir, par leur travail, pas leurs cris et leurs pleurs. L’humanité doit la plupart de ses découvertes scientifiques aux XIXe et XXe siècles à des scientifiques juifs. 15 millions de personnes, éparpillées dans le monde entier, se sont unis et ont gagné leurs droits par le travail et la connaissance.

A-t’on jamais vu un seul Juif se faire sauter dans un restaurant allemand ? A-t’on vu un seul Juif détruire une église ? A-t’on vu un seul Juif s’insurger en tuant des gens ? Les Musulmans ont rendu trois statues de Bouddha à l’état de gravats ; a-t’on vu un seul Bouddhiste brûler une mosquée, tuer un Musulman ou brûler une ambassade ?

Seuls les musulmans défendent leur croyance en brûlant des églises, en tuant des personnes et en détruisant des ambassades. Cette voie ne mènera à rien.

Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte ».

Publicités
Publié dans Data Bank. Étiquettes : . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :